Le Bas-Saint-Laurent

Le Bas-Saint-Laurent

Le Bas St Laurent!

Siège de Innov & Export PME, pionnier JED au Québec où demeurent Carole Doussin et Clara Dubernard depuis plusieurs années. Le fleuve majestueux s’élargit à Rimouski, qui d’ailleurs voit les marées quatre fois par jour. Des bleus brumeux, aux blancs givrés en passant par les gris changeants le long de la 132, tous ici sont conscients que l’eau influence la vie de tous les vivants. Ce vaste territoire de plus de 22.000 km2 occupé par près de 200.000 personnes se définit par son caractère maritime et rural. Dès qu’il s’éloigne des berges du fleuve – qui elles aussi s’érodent à vue d’œil – le voyageur se laisse conduire par les routes sinueuses de campagne. Il se laisse séduire par les nombreux champs colorés selon la saison. Il se réjouit de la diversité de légumes, de fruits, de fleur ou de foin d’eau qu’il va trouver au prochain village, au prochain marché. Le conducteur contrôle probablement sa voiture, son vélo, son bus ou sa motoneige. Mais c’est la nature à l’état pur qui l’accueille à branches ouvertes. Les érables, les sapins. Plus d’érables et plus de sapins sont les maîtres incontestés! Les premières impressions du Bas-Saint-Laurent sont à jamais marquées par la générosité de la nature et des gens rencontrés. Parlons de la nature sauvage en premier lieu et travaillée dans le plus grand respect de la terre. La plupart des professionnels du tourisme et de l’agro-alimentaire sont-ils de nobles cultivateurs des valeurs essentielles à la vie comme à la santé? Ou bien sont-ils les héros des temps post-modernes indépendants et fiers, à l’écoute de leur première richesse : celle de leur terre et de la mer? Comment certains québécois peuvent oublier cela et créer autant de déchets?
Heureusement, des organisations s’activent et prennent le leadership sur le terrain. Des exemples sont à suivre dans tous les secteurs. Le Jumelage Économique Durable c’est une première. Il fallait avoir le tempérament des pionniers pour embarquer! Ont dit oui à Innov & Export « même si au début, je ne voyais pas trop où on allait arriver » Naider Fanfan de Probiosphere, produits de retraitement de l’eau par la bioaugmentation puis Cindy Rivard de MaltBroue, production d’orge malté caramel et Nathalie Decaigny du Domaine Acer avec ses magnifiques alcools d’érable rejoignent l’aventure. En plus de leurs valeurs, ce petit groupe d’entrepreneurs et de leaders partagent une solide responsabilité sociétale et environnementale et comme leurs voisins de l’Ontario une vraie volonté d’atteindre de nouveaux clients.

Un membre du JED fait partie des 1000 solutions pour l’environnement !

L’entreprise Probiosphère, membre du JED 2019, voit ses produits reconnus parmi les 1000 solutions propres, efficaces et profitables pour la protection de l’environnement.

The World Alliance for efficient solutions et Solar Impulse ont créé le Solar Impulse Efficient Solution Label qui regroupe 1000 produits, processus et services propres, efficaces et profitables pour l’environnement. Aujourd’hui, c’est 332 solutions qui ont été certifiées dont celles de Probiosphère !

Tout membre de l’Alliance mondiale pour des solutions efficaces peut soumettre sa solution à condition qu’elle respecte les tenants et aboutissants du défi.

En d’autres mots, la solution proposée doit:

-Être un produit, processus ou service;

-Avoir atteint le stade de maturité des tests de prototypes en laboratoire;

-Contribuer à la réalisation d’au mois un des 5 Objectifs de Développement Durable suivants:

  • Eau propre et Assainissement ;
  • Énergie propre et d’un coût abordable ;
  • Industrie, Innovation et Infrastructures ;
  • Villes et Communautés durables ;
  • Consommation et production responsables.

La solution doit ensuite être économique profitable, technologique faisable et avoir un impact positif sur l’environnement avec au moins un bénéfice socio-économique.

Les produits reconnus sont ici.

Pour en savoir plus sur les critères du Efficient solution label, consultez cette page.

L’engagement des pionniers du JED …en 2min!

En avril 2019, c’est cinq entreprises et deux organismes qui ont rejoint le Jumelage Économique Durable. Leurs dirigeants et employés sont les pionniers du changement vers un développement plus durable!

Ils se sont engagés en 2019 à réduire l’impact environnemental de leurs activités, de leurs entreprises et même de leurs foyers.

Merci à nos membres pour leur ouverture d’esprit et leur engagement:

Probiosphere   Domaine Acer   Obasan   MaltBroue   Orignal Packing   Tourisme Prescott-Russell   Centre de services à l’emploi

Découvrez leur engagement et ce qu’ils en ont retiré!

Merci à nos partenaires qui ont permis la réalisation de ce projet.

 

Parcours JED Québec – une rencontre virtuelle …

Le 3 décembre dernier avait lieu une rencontre virtuelle entre les membres ontariens du JED et des acteurs de l’industrie du tourisme du Bas-Saint-Laurent. Tourisme Prescott-Russell Tourism (TPRT), membre ontarien, était intéressé de découvrir les défis en matière de tourisme et de développement durable du BSL.

L’objectif global était donc la meilleure compréhension des marchés régionaux et comment se servir de nos bonnes pratiques écologiques comme des atouts de développement économique.

Voici les principaux thèmes abordés dans l’extrait suivant:

  • Nos clients ont-ils de nouvelles attentes en tourisme et consommation responsable?
  • Comment les sensibiliser aux bonnes pratiques en développement durable?
  • Que faîtes-vous pour sensibiliser vos clients à vos bonnes pratiques environnementales?

Écouter le webinaire!

  • Ils ont engagé leur transition durable depuis :2 depuis 1 an
  • 4 depuis 3 à 5 ans
  • 2 depuis 10 à 19 ansCe qui les a incité à engager leur virage vert :
  • Réaliser un guide sur la préservation de l’eau m’a fait prendre conscience de l’urgence;
  • On y pensait, avec JED on commence;
  • La volonté de l’organisation;
  • Les demandes croissantes des congressistes;
  • La clientèle est conscientisée;
  • La volonté de l’organisation de montrer l’exemple et voir l’érosion des berges;
  • La peur de m’embourgeoiser et la volonté avec ma conjointe d’avoir une ferme en fiducie sociale agricole;
  • La bannière est très engagée et moi aussi;
  • La volonté d’innover et de devenir écoresponsable.

Vers le 0 déchet … exemples d’initiatives municipales !

En 2015, 101 familles de Roubaix (municipalité du nord de la France) s’engageaient dans la réduction de leurs déchets. Objectif? Réduire de 50% leurs matières résiduelles

Une formation est un diagnostic de leurs situations ont été effectuées afin de leur proposer des solutions adaptées à leurs réalités quotidiennes.

Au début du projet, un habitant produit plus de 300 kilos de déchets ménagers, soit 243kg/an pour les Roubaisiens.

En 1 an, 70% des familles engagées ont réduit leurs déchets résiduels de plus de 40%. Et 25% d’entre elles, de plus de 80%. Dossier de presse Zéro Déchets.

Une carte des commerçants , associations , bâtiments publics et lieux de compostage a été mise en place afin de faciliter le partage d’informations entre citoyens.

Découvrez le site Zéro Déchet : https://www.roubaixzerodechet.fr

Au Bas-Saint-Laurent, la municipalité de Rimouski fait également des progrès pour la réduction de l’enfouissement de ses déchets. En 5 ans (2013-2018), les déchets enfouis ont été réduits de 15% sur la MRC de Rimouski-Neigette, passant de 655 kg/habitant à 559 kg/habitant par an. La population recycle et composte plus. Ce qui est une très bonne nouvelle pour la durée de vie du site d’enfouissement actuel.

Article l’Avantage

Politique de gestion des déchets de la MRC Rimouski-Neigette