Le Bas St Laurent!

Siège de Innov & Export PME, pionnier JED au Québec où demeurent Carole Doussin et Clara Dubernard depuis plusieurs années. Le fleuve majestueux s’élargit à Rimouski, qui d’ailleurs voit les marées quatre fois par jour. Des bleus brumeux, aux blancs givrés en passant par les gris changeants le long de la 132, tous ici sont conscients que l’eau influence la vie de tous les vivants. Ce vaste territoire de plus de 22.000 km2 occupé par près de 200.000 personnes se définit par son caractère maritime et rural. Dès qu’il s’éloigne des berges du fleuve – qui elles aussi s’érodent à vue d’œil – le voyageur se laisse conduire par les routes sinueuses de campagne. Il se laisse séduire par les nombreux champs colorés selon la saison. Il se réjouit de la diversité de légumes, de fruits, de fleur ou de foin d’eau qu’il va trouver au prochain village, au prochain marché. Le conducteur contrôle probablement sa voiture, son vélo, son bus ou sa motoneige. Mais c’est la nature à l’état pur qui l’accueille à branches ouvertes. Les érables, les sapins. Plus d’érables et plus de sapins sont les maîtres incontestés! Les premières impressions du Bas-Saint-Laurent sont à jamais marquées par la générosité de la nature et des gens rencontrés. Parlons de la nature sauvage en premier lieu et travaillée dans le plus grand respect de la terre. La plupart des professionnels du tourisme et de l’agro-alimentaire sont-ils de nobles cultivateurs des valeurs essentielles à la vie comme à la santé? Ou bien sont-ils les héros des temps post-modernes indépendants et fiers, à l’écoute de leur première richesse : celle de leur terre et de la mer? Comment certains québécois peuvent oublier cela et créer autant de déchets?
Heureusement, des organisations s’activent et prennent le leadership sur le terrain. Des exemples sont à suivre dans tous les secteurs. Le Jumelage Économique Durable c’est une première. Il fallait avoir le tempérament des pionniers pour embarquer! Ont dit oui à Innov & Export « même si au début, je ne voyais pas trop où on allait arriver » Naider Fanfan de Probiosphere, produits de retraitement de l’eau par la bioaugmentation puis Cindy Rivard de MaltBroue, production d’orge malté caramel et Nathalie Decaigny du Domaine Acer avec ses magnifiques alcools d’érable rejoignent l’aventure. En plus de leurs valeurs, ce petit groupe d’entrepreneurs et de leaders partagent une solide responsabilité sociétale et environnementale et comme leurs voisins de l’Ontario une vraie volonté d’atteindre de nouveaux clients.

Share This